Le cancer est de plus en plus fréquent et représente l’une des premières causes de mortalité en France. Il en existe différents types qui affectent divers organes, mais celui qui fait le plus de mal à la population est le cancer des poumons. L’air que nous respirons est pollué et les évolutions de ces dernières années n’ont rien arrangé. Bien que les citoyens et les autorités de santé ont désormais pris de conscience de ce danger et que la lutte contre la pollution est devenue une priorité de santé publique, le mal est toujours présent. En effet, principalement constituée de tabac, de poussières et de gaz chimiques, la pollution mettra plusieurs années avant de diminuer sans pour autant disparaître complètement.

Aussi, le cancer des poumons affecte le système respiratoire et les personnes qui en sont victimes doivent suivre des traitements difficiles et trouver des solutions pour améliorer leur bien-être respiratoire au quotidien. Faisons le tour de cette maladie ensemble et des solutions pour mieux respirer en ayant un cancer des poumons.

Qu’est-ce que le cancer des poumons?

Le cancer des poumons, aussi appelé cancer bronchique, peut toucher les alvéoles pulmonaires ou les bronches directement. Les cancers des poumons ont différentes formes, notamment de par leur taille et leur gravité. Ainsi, il existe deux types de cancers des poumons. Ce type de maladie représente la première cause de mortalité des cas de cancers et il a la réputation d’être le plus dangereux, car il se découvre souvent trop tardivement. Selon l’Institut National du Cancer, il y a eu 46 363 cas supplémentaires en 2018, dont 33 117 décès. Le cancer des poumons est plus fréquent chez les hommes, en plus du cancer de la prostate, mais les femmes ont tendance à être de plus en plus touchées depuis quelques années.

Quelles sont les principales causes d’un cancer des poumons ?

Bien que le tabagisme représente la majeure partie des causes du cancer des poumons, d’autres facteurs qui impactent l’air respiré au quotidien sont eux aussi responsables, tout comme certaines situations particulières.

Le tabac

Parler du tabac comme cause principale du cancer des poumons demande à préciser que cela ne s’arrête pas aux fumeurs. En effet, les conséquences du tabagisme passif ont démontré des effets sur la santé des personnes fragiles encore plus dévastateurs.

L’exposition aux produits chimiques au travail

Ce sujet a malheureusement fait couler beaucoup d’encre, car un nombre important de personnes des secteurs de l’industrie ont été victimes de cancers des poumons suite à une longue exposition à l’amiante, ainsi qu’à des poussières remplies de substances chimiques.

Les antécédents familiaux : un facteur de risque supplémentaire

Cela est en effet constaté scientifiquement et, par conséquent, il faut être deux fois plus vigilant au moindre symptôme si une personne de son entourage proche a été victime d’un cancer elle aussi.

La pollution quotidienne

L’air que nous respirons est pollué par des poussières et des produits chimiques qui sont le fruit de l’activité humaine et parfois d’événements naturels. De façon discrète, ces substances intègrent le système respiratoire et les maladies liées peuvent mettre plusieurs années avant de se déclarer.

Quels sont les symptômes du cancer des poumons ?

Les symptômes de ce cancer sont principalement axés sur des problèmes de respiration. Si aucune maladie n’est déclarée, mais que certains de ces symptômes apparaissent, il faut immédiatement consulter un médecin.

  • Des problèmes de toux
  • Un essoufflement
  • Des douleurs thoraciques
  • Une présence de sang dans les sécrétions
  • Des sifflements lors de la respiration
  • Une fatigue générale
  • Une importante perte de poids
  • Des difficultés pour marcher ou pratiquer un sport

Ces symptômes perturbent aussi la vie sociale, personnelle et professionnelle et entraînent un état d’anxiété et de déprime.

Quelques conseils pour mieux respirer avec un cancer des poumons

Les personnes atteintes d’un cancer des poumons ont des traitements lourds comme de la chimiothérapie ou de la radiothérapie. Afin de mieux respirer, les pratiques suivantes peuvent être associées aux traitements suivis :

  • Manger sainement, car la nourriture agit sur l’énergie et aide à ne pas favoriser le développement des cellules cancéreuses
  • Ne pas s’exposer directement à la pollution en portant un masque
  • Bannir toutes les sources d’allergies possibles
  • Être vigilant avec son intérieur, éliminer toute présence de produits chimiques et aérer fréquemment
  • Utiliser des purificateurs et des humidificateurs d’air
  • Faire des exercices de respiration
  • Consulter un kinésithérapeute pour travailler la posture et mieux dégager les bronches

Vivre avec un cancer des poumons n’est pas évident pour les personnes concernées qui en plus de leur combat quotidien pour respirer sont sujettes au stress et à l’anxiété. Il est donc important de les accompagner et de les aider à améliorer leurs conditions de vie.

Sources :

https://www.fondation-arc.org/le-cancer-en-chiffreshttps://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Cancer-du-poumon/Les-points-cles??gclid=CjwKCAjwx9_4BRAHEiwApAt0zqeQ1hrN6iF6yM3SX14nBsTvwq4M-mXM8GZTjfwrziQJRPImHHBwXBoCe-YQAvD_BwE