post

Dans nos sociétés actuelles, où l’on ne prend quasiment plus le temps de prendre soin de soi, les cas de stress et d’anxiété accrue ont explosé. Face à ce problème existentiel qui peut toucher chacun d’entre nous et à tout moment de notre existence, beaucoup de spécialistes en psychologie se sont tournés vers des médecines alternatives venues d’Asie. En effet, depuis quelques années, tout en alertant sur la prise d’antidépresseurs, ces mêmes personnes ont remis au goût du jour la pratique d’un sport et mis en avant les ancestraux enseignements orientaux que sont la méditation et la pratique du Yoga.

Mieux respirer pour mieux vivre

On sait tous que la respiration est vitale pour être en vie, mais ce que l’on sait moins, c’est que cette respiration si essentielle peut se contrôler pour être plus serein et donc plus fort face aux problèmes du quotidien. Le simple fait d’emmagasiner de l’air au sein de nos poumons nous permet non seulement d’oxygéner les cellules contenues dans notre sang, mais aussi de diffuser une certaine énergie dans notre intérieur. Ainsi, cette énergie va se déplacer au travers de nos nombreux chakras, et équilibrer notre corps physique ainsi que notre mental. En partant du 1er chakra, qui jouxte nos organes génitaux, pour finir sur le dernier chakra, qui est lui sur la base la plus haute de notre crâne. C’est donc en inspirant et expirant l’air que nous allons mettre en place la respiration cellulaire qui permet le stockage de cette énergie dans notre corps. Le diaphragme faisant, quant à lui, son travail de dilatateur pulmonaire.

L’influence positive du Yoga sur la respiration

A la base, la pratique du Yoga est avant tout une philosophie de vie, au même titre que la méditation au sein du Bouddhisme. Ils sont tous deux originaires de l’Inde ancestrale et ont d’énormes vertus spirituelles et bienfaits énergétiques. Si la méditation est essentiellement basée sur une introspection en soi pour mieux se retrouver grâce à une concentration décuplée, la pratique du Yoga a les mêmes principes, mais en se basant sur un ensemble de postures. Ces postures qui font appel à une grande souplesse et sont enrichies d’exercices de respiration pour garantir au pratiquant un bien-être autant physique que mental.

En effet, la pratique du Yoga peut vraiment « décoincer » des choses enfouies dans nos vies et ainsi nous apporter une sérénité nouvelle ainsi qu’un confort intérieur inégalable. En équilibrant notre respiration et en cadençant au mieux notre souffle, le Yoga agit sur nos énergies internes et nous libère l’esprit de nombreux carcans totalement dispensables à notre bien-être au quotidien. Le Yoga, en plus d’être une activité physique en rapport avec notre respiration, est donc une thérapie alternative efficace à part entière. Du reste, de nombreuses personnes le pratiquent de nos jours, c’en est même devenu un véritable effet de mode.

Comment se pratique le Yoga ?

La pratique du Yoga étant une libération en soi, il est logique qu’elle attire de plus en plus de monde, même si elle en laisse encore aujourd’hui certains sceptiques de ses vertus bienfaitrices. Composé d’un mélange de méditation, d’exercices corporels aux très nombreuses postures et de pratiques visant à améliorer notre respiration, le Yoga est donc une discipline spirituelle que l’on peut exercer seul ou en groupe. Il existe de nombreuses façons d’aborder le Yoga et plusieurs styles d’enseignements ont vu le jour au cours des siècles passés, mais ce qui est sûr, c’est que n’importe lequel d’entre nous peut le pratiquer. Ainsi, peu importe l’âge, l’identification religieuse ou l’état de santé du futur pratiquant, le Yoga étant ouvert à tous.

Le Yoga est composé de quatre voies traditionnelles qui relatent ses multiples directions. Mais chacun est libre de suivre sa propre volonté quant aux exercices à effectuer. Il y a tout d’abord ce que l’on nomme les Yogas dynamiques, comme le vinyasa, qui au fil des postures gèrent au mieux la cadence de notre respiration. On trouve ensuite un Yoga plus centré sur la position statique du corps, que l’on nomme le Iyengar. Il y a enfin le pranayama, qui est l’exercice de Yoga le plus à même de bien faire travailler notre souffle, pour mieux équilibrer notre respiration.

Il y en a encore bien d’autres, difficile de tous les énumérer ici. L’important est de trouver celui qui nous conviendra le mieux pour pouvoir enfin satisfaire notre envie de bien-être. Il est peut-être recommandé de démarrer des séances en compagnie d’un professeur qui saura nous guider dans nos choix, suivant la souplesse de notre corps. L’important étant de retrouver sagesse et sérénité en respirant le mieux possible.