post

Pourquoi est-il si important pour votre santé respiratoire de bien nettoyer votre logement ?

Parler du ménage est souvent une source de conflit dans certaines familles. Effectivement, entre la vie courante, le travail, les enfants et la fatigue, il n’est pas toujours évident de bien garder sa maison au propre et, en général, chacun se rejette la balle. Certains pensent aussi bien faire, mais le nettoyage n’est pas optimal et d’autres se résignent, ce qui est une grande erreur.

Effectivement, sans pour autant devenir maniaque, un ménage efficace est indispensable pour la santé en général et surtout en ce qui concerne la respiration. En effet, votre logement absorbe chaque jour des substances chimiques et allergènes qui contribuent à détériorer votre santé respiratoire et lutter contre cela passe par un bon nettoyage.

Pourquoi bien faire le ménage chez vous est-il si important ?

Nettoyer correctement votre logement est tout simplement indispensable étant donné tous les agents polluants, les moisissures, les microbes et les allergènes qui s’y trouvent.

En effet, votre habitation est en permanence habitée par de la poussière, du pollen, des acariens, des champignons et pleine de particules de produits chimiques. Là où ces attaques font preuve de vice, c’est que, pour la majeure partie, vous ne les voyez pas et ne les sentez pas non plus.

D’ailleurs, l’air de votre intérieur est bien plus pollué que l’air présent à l’extérieur, car les substances se logent dans vos murs, dans vos rideaux et s’incruste dans les sols.

De plus, sans forcément vous en rendre compte, vous ramenez de l’extérieur d’autres saletés elles aussi nocives pour la santé comme par exemple des résidus d’urine ou de la matière fécale. En effet, même si cela peut paraître surprenant, voire même choquant, le manque d’hygiène de certaines personnes peut vous nuire à cause des traces laissées sur les surfaces extérieures, car celles-ci ne se lavent pas les mains après être allées aux toilettes par exemple.

Aussi, l’intérêt de nettoyer votre habitation est de faciliter l’action de certains produits spéciaux qui luttent, par exemple, contre les microbes afin qu’ils puissent faire leur effet, car ceux-ci ne peuvent pas agir sur une surface sale qui fait barrière. Enfin, en plus de conserver votre santé grâce à une bonne hygiène de votre habitation, vous avez aussi la satisfaction de vous sentir plus à l’aise au quotidien, ce qui a un grand impact sur la santé mentale.

Quelles sont les conséquences d’un logement mal entretenu sur votre santé respiratoire?

Avoir un intérieur qui n’est pas propre et pas sain a un effet direct sur la santé et surtout sur votre système respiratoire, et cela peut avoir des conséquences dramatiques sur les personnes les plus fragiles. En effet, l’air est pollué, les acariens se propagent, les moisissures aussi et tout cela engendre des maladies respiratoires. Toutes les substances nocives viennent alors se loger directement dans les orifices extérieurs accessibles comme le nez ou la bouche et atterrissent tout droit dans vos poumons pour causer les troubles suivants :

  • Des allergies
  • De l’asthme
  • Des saignements
  • Des bronchites
  • Des cancers

Comment arriver à mieux entretenir votre habitation au quotidien simplement ?

Vous pouvez user de plusieurs astuces pour tenir plus facilement votre logement propre sans pour autant avoir l’impression d’y passer tout votre temps libre ou de vous épuiser. Le tout est de trouver une motivation, un rythme à suivre et de s’y habituer. Pour ce faire, vous pouvez essayer les techniques suivantes :

  • Ne laissez pas les choses s’entasser. En effet, ranger votre logement petit à petit sans laisser la situation s’aggraver vous permet de mieux gérer le quotidien et de ne pas vous sentir dépassé.
  • Planifiez vos actions et organisez vos tâches ménagères sur la semaine à des moments qui vous arrangent pour ne pas vous sentir pris de court, pour bien les faire et pouvoir trouver la satisfaction d’avoir réussi à réaliser vos objectifs.
  • Faites participer chaque membre du foyer pour que chacun comprenne l’intérêt du ménage.
  • Consacrez au moins trente minutes par jour au nettoyage de votre logement.
  • Laissez vos chaussures dehors.
  • Aérez au moins quinze minutes par jour.
  • Entretenez vos matelas et vos tapis pour lutter contre les acariens en utilisant par exemple de la vapeur pour les nettoyer.
  • Utilisez des assainisseurs d’air.

Vous comprenez maintenant mieux l’intérêt d’avoir un logement propre pour préserver votre santé respiratoire ainsi que votre bien-être. Cependant, évitez l’usage de produits chimiques qui vous promettent de faire le moindre effort et privilégiez des produits naturels afin de ne pas provoquer l’effet inverse attendu et de détruire votre santé silencieusement.

post

Une bonne ventilation pour un intérieur sain

Dans les maisons modernes que l’on retrouve au cœur des villes, l’aération est l’un des thèmes les plus importants lorsque l’on s’occupe de leur construction. En effet, une bonne aération est essentielle à une bonne santé, au bien-être personnel ainsi qu’à la propreté des lieux.

C’est d’autant plus important que l’air que l’on respire dans les villes n’est pas vraiment sain, les voitures y étant pour beaucoup. Toutefois, il apparaît que l’air à l’intérieur des maisons est 5 fois plus pollué que l’extérieur. C’est pourquoi l’aération est primordiale si l’on veut pallier à cet inconvénient. Avec un système d’aération correct et bien entretenu, il devient bien plus simple de mieux respirer.

En effet, il existe différents systèmes de ventilation qui permettent de ventiler pour préserver la qualité de l’air ambiant en renouvelant l’oxygène et en évacuant l’air vicié. Ces équipements représentent vraiment la base pour permettre aux habitants d’une maison de respirer correctement. Il faut donc faire bien attention lorsque l’on choisit son système de ventilation.

De même lorsque l’on effectue son installation, qui doit être bien précise. Dans cet article, nous allons donc vous montrer les caractéristiques principales de la ventilation, son utilité et comment la maximiser pour vivre dans un environnement sain.

Pourquoi est-il si important de bien ventiler sa maison ?

Pour commencer, il faut savoir que la qualité de l’air que l’on respire est primordiale pour notre santé et notre bien-être. Si l’air ambiant dans lequel on gravite est pollué ou chargé en substances toxiques, cela peut provoquer de nombreuses afflictions.

Outre les dégradations du bâtiment et l’inconfort, on peut très facilement développer des maladies, notamment pulmonaires ou respiratoires, des toux chroniques, de l’asthme ou encore des allergies aux différents produits que l’on respire constamment.

En effet, ces produits sont hautement toxiques, ils contiennent des microparticules que l’on appelle perturbateurs endocriniens. Ingérés en grande dose sur de longues périodes, ils peuvent être la cause de nombreuses maladies graves, notamment le cancer.

En revanche, lorsque l’on aère bien et que l’on ventile bien sa maison, on reçoit tout l’oxygène nécessaire à notre bonne santé. Tous ces produits toxiques sont éliminés et cela permet d’éviter de nombreuses maladies. Nos bronches peuvent travailler pleinement et nous permettent une respiration ample et salutaire.

Pour être parfaitement sain, l’air de notre maison devrait être ni trop sec ni trop humide, dépourvu ou presque de polluants chimiques, d’acariens et autres microbes ou de poussières. La ventilation permet donc de renouveler l’air de la maison et de nous apporter un air frais. Elle est donc très importante pour la tenue générale de la maison, mais aussi, et surtout pour notre santé.

En quoi consiste le système de ventilation ?

Il existe 4 principaux systèmes de ventilation qui permettent d’atteindre le même but : aérer la maison. On retrouve l’amenée et l’évacuation naturelles de l’air. Cela est possible en installant des grilles de ventilation (près des châssis) qui permettent, sans assistance mécanique, de renouveler l’air naturel plus facilement.

Il est aussi possible de recourir à une amenée d’air mécanique couplée à une évacuation naturelle de l’air. Ce système est judicieux lorsqu’il n’est pas possible d’amener l’air naturellement, notamment dans une pièce sans fenêtre ou mal orientée au vent. Ici, il s’agit d’un ventilateur relié à un système de conduits ou placé directement dans le mur, qui assure l’amenée d’air de manière constante.

Ensuite, on retrouve l’amenée d’air naturelle avec évacuation mécanique. Cette technique est pertinente notamment lorsque l’on fait des travaux de peinture ou que l’on manipule du ciment, puisque l’évacuation naturelle n’est pas si simple. L’amenée d’air se fait naturellement par les ouvertures, mais l’humidité et l’air vicié sont évacués dans un système de conduits et de bouches de ventilation par le biais d’un ventilateur.

Enfin, il existe aussi le système d’amenée d’air et d’évacuation mécaniques de l’air. Ici, il s’agit d’un réseau de conduits qui transporte l’air dans les différentes pièces de la maison. Il est distribué par des bouches d’aération situées dans les murs ou le plafond. L’air est aspiré par d’autres bouches de ventilation, puis évacué par ce réseau.

La ventilation mécanique est contrôlée, la quantité d’air qui entre et sort de la maison peut donc s’adapter aux divers besoins d’aération selon les moments.

Comment bien entretenir sa maison de sorte à maximiser la ventilation ?

En outre, il apparaît très important d’adopter certains gestes très simples qui sont pourtant primordiaux afin que la ventilation soit la plus efficiente possible. Tout d’abord, il faut savoir qu’il ne faut jamais boucher les grilles hautes et basses d’aération. De même, penser à aérer au moins 10 à 15 minutes par jour est excellent pour l’air de la maison. Si vous êtes fumeur, il vaut évidemment mieux fumer à l’extérieur, car la fumée est extrêmement nocive pour la santé ainsi que pour la qualité de l’air.

De même que les chauffages d’appoint au pétrole ou au gaz qu’il vaut mieux bannir de la maison. Pour ce qui est des produits d’entretien, il est préférable de laisser les portes et fenêtres ouvertes lorsque l’on nettoie la maison. Si cela n’est pas possible, pensez à acheter des produits bio ou confectionnez-les vous-même avec des matières non polluantes.

Pour finir, il est bon de rappeler que l’entretien de la ventilation est également un aspect très important à prendre en compte si l’on veut qu’elle fonctionne bien. En effet, il faut nettoyer régulièrement les bouches d’extraction, les filtres et les entrées d’air si l’on ne veut pas qu’il y ait stagnation et que l’aération se fasse de manière fluide. Tous les ans, il faut effectuer un ramonage du système.

Cette action garantit en effet le bon fonctionnement des appareils de chauffage et votre sécurité. Enfin, il faut aussi recourir aux services d’un spécialiste environ tous les trois ans afin qu’il assure l’entretien complet du système de ventilation mécanique contrôlée. Ce genre d’attentions vous permettront d’avoir un quotidien sain et exempt de maladies liées à la pollution.

En conclusion…

Vous savez désormais quels sont les avantages d’une ventilation dans la maison et quelle utilité celle-ci peut avoir. En adoptant des gestes simples au quotidien et en effectuant un entretien régulier, vous devriez pouvoir profiter au maximum de son potentiel. À long terme, les points positifs sur votre santé seront évidents.

post

L’assainisseur d’air pour un quotidien plus sain

Au fur et à mesure que les technologies se développent partout dans le monde, on assiste à un accroissement constant de la pollution. L’air dans les villes est de plus en plus irrespirable et le constat dans les maisons n’est pas plus réjouissant. Les dizaines de produits cosmétiques ou d’entretien sont eux aussi chargés en particules nocives pour les poumons. En effet, cet acte tout naturel que représente la respiration est presque devenu un luxe pour les personnes qui vivent en ville. Il devient donc primordial pour chacun de bénéficier d’un air plus sain afin de se sentir en meilleure santé.

Pour autant, il est nécessaire de se séparer des produits toxiques pour la santé qui ne sont pas absolument essentiels à la maison. De plus, se fournir en équipement d’assainissement de l’air est également une option qui peut se révéler tout à fait judicieuse à long terme. Par exemple, installer un assainisseur d’air dans sa maison permet de prévenir de nombreuses maladies pulmonaires et de respirer un air convenable. Aujourd’hui, de plus en plus de personnes optent pour cet appareil qui fait figure de solution miracle. Dans cet article, nous allons donc vous montrer ce qu’est un assainisseur d’air et quels bienfaits il peut apporter à votre quotidien.

La technologie innovante de l’assainisseur d’air

On estime que l’air intérieur des maisons et des bâtiments est 5 fois plus pollué que l’air extérieur. Ce phénomène a bien entendu pour cause principale les produits chimiques qui font partie intégrante de notre quotidien. Il fallait donc confectionner un dispositif qui lutterait contre les particules nocives dégagées par la plupart de ces produits domestiques. L’assainisseur d’air est donc venu répondre à cette problématique avec sa technologie qui vient cibler tous les polluants dans l’air. Il détecte les particules fines, les acariens, les fumées de tabac, les émissions toxiques, les pollens ou encore toute autre substance toxique qui ne rendent pas l’air sain.

Après avoir détecté toutes les substances qui sont nocives à la santé, l’assainisseur les neutralise toutes en purifiant l’air ambiant. Différentes technologies sont à l’œuvre dans ce processus de purification. Ces procédés s’inspirent pour la plupart de la qualité de l’air dans les espaces naturels et mettent donc en œuvre des solutions pour le reproduire. On retrouve notamment la filtration au filtre de charbon, la photocatalyse ou encore l’ionisation. Toutes ces techniques sont très efficaces. Leurs différences résident essentiellement dans la portée qu’elles peuvent avoir dans une pièce, selon sa taille. Fonctionnant pour la plupart sur courant, ils peuvent être déplacés dans différentes parties de la maison. C’est donc le meilleur moyen d’arriver à assainir tout son espace de vie, ce qui est primordial.

Pourquoi est-il si important de purifier l’air de sa maison ?

Il apparaît donc très important de purifier l’air de maison lorsque l’on voit les inconvénients que cela peut engendrer sur la santé. En effet, respirer tous les jours un air malsain peut apporter divers maux, notamment pulmonaires ou respiratoires, des toux chroniques, de l’asthme ou encore des allergies aux différents produits que l’on respire constamment, tels que la fumée de cigarette ou le pollen. De même, on peut connaître des maladies plus graves à long terme lorsque l’on respire des perturbateurs endocriniens, contenus dans les produits d’entretien, qui peuvent même donner le cancer lorsqu’ils sont présents en trop grande quantité.

À l’inverse, lorsque l’on respire un air sain, il devient de plus en plus rare de tomber malade. On développe des défenses immunitaires fortes et on dégage une vitalité naturelle. L’air sain favorise la respiration et permet de bien faire fonctionner les bronches qui peuvent entièrement s’exprimer. Cela a donc une répercussion sur tout le corps qui se sent en meilleure forme de manière générale. De plus, le risque de contracter des maladies pulmonaires, respiratoires ou cardiaques est largement réduit.

Comment bien utiliser son assainisseur d’air ?

Maintenant que vous connaissez l’utilité et même la nécessité d’un assainisseur, il est judicieux de savoir le faire fonctionner. Tout d’abord, vous devez savoir que vous pouvez le laisser fonctionner de jour comme de nuit. Pour un confort optimal, il est conseillé d’en choisir un qui soit particulièrement silencieux, afin que le bruit ne vous incommode pas. Étant mobile, vous pouvez le déplacer selon l’endroit de la maison dans lequel vous vous trouvez. Vous pouvez aussi anticiper la présence des enfants dans le salon, par exemple, et brancher l’assainisseur avant qu’ils rentrent de l’école.

Enfin, si vous utilisez un assainisseur muni d’un filtre, quel qu’il soit, vous devez penser de temps en temps à le changer afin qu’il reste efficace. En moyenne vous pouvez changer le filtre après une période allant de 6 mois à 2 ans. Si vous l’utilisez constamment, il est préférable de le changer après 6 mois. Sinon, vous pouvez espacer un peu plus. Il est possible que vous ayez un filtre de rechange dans la boîte du produit que vous avez acheté. Vérifiez bien afin de ne pas en racheter inutilement.

À présent, n’attendez plus pour vous procurer un assainisseur. Votre corps vous en remerciera d’emblée.

post

Huiles essentielles : peuvent-elles améliorer la qualité de l’air et nous aider à mieux respirer ?

La respiration constitue une des fonctions vitales pour une personne. Avec le froid, contracter plusieurs maladies rendant le souffle difficile comme le rhume et la bronchite est cependant très courant. Les huiles essentielles constituent le remède naturel pour lutter contre ces maladies et améliorer les voies respiratoires. Découvrez dans cet article comment les huiles essentielles peuvent vous permettre de mieux respirer.

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Obtenue par distillation de plante naturelle, l’huile essentielle n’est pas vraiment de l’huile. C’est plutôt un liquide concentré qui provient des différentes parties de plantes telles que les feuilles, les racines ou l’écorce. Ces derniers sont versés dans un alambic. On y ajoute ensuite de la vapeur d’eau afin d’extraire son essence. Ces essences distillées, ou encore huiles essentielles, sont reconnues pour leur effet thérapeutique. Elles contiennent en effet des molécules qui possèdent des propriétés particulières : antiseptique, fongicide, anti-inflammatoire, décongestionnante, apaisante, stimulante, etc.

Quelles huiles essentielles pour les maux et problèmes respiratoires ?

Certaines huiles essentielles ont la vertu d’assainir les voies respiratoires. Elles aident également à lutter contre les différents maux qui sévissent durant les périodes hivernales.

L’huile essentielle d’eucalyptus radiata

Elle est reconnue pour son action respiratoire et antivirale contre la grippe et la bronchite. L’huile essentielle d’eucalyptus radiata se caractérise par sa senteur et sa fraîcheur. Verser quelques gouttes dans la voie respiratoire suffit pour la décongestionner. Pour une application cutanée, on recommande de la diluer avec 80 % d’huile végétale. En diffusion, la concentration de l’huile ne doit pas dépasser les 30 %.

L’huile essentielle de cyprès

Cette huile est également efficace pour traiter les différents maux respiratoires tels que la sinusite, la rhinite et la bronchite. Utilisée en olfaction ou en diffusion, elle permet d’apaiser les toux sèches et la sensation d’étouffement pour une respiration facile.

L’huile essentielle de citron et de pamplemousse

Appréciée par sa douceur, l’huile essentielle de citron et de pamplemousse est un purificateur d’air par excellence. Elle élimine les mauvaises odeurs et épure l’air environnant. Le limonène qu’elle contient permet également de désinfecter l’environnement. Diffusées dans une pièce, quelques gouttes de cette huile essentielle permettent d’obtenir un intérieur frais et agréable.

L’huile essentielle de rhododendron

Réputée pour sa vertu relaxante, l’huile essentielle de rhododendron permet de lutter contre la pollution de l’air. Sa senteur divine est idéale pour une diffusion dans l’air. Pour profiter au mieux de ses bienfaits, mieux vaut la diluer avec 50 % d’autres huiles essentielles utilisées pour la diffusion pure comme le laurier ou la palmarosa. Cette diffusion va améliorer la qualité de l’air à l’intérieur des pièces à assainir.

L’huile essentielle de ravintsara

Star des huiles essentielles, le ravintsara s’adapte à toute la famille. Il est surtout indiqué en cas d’infections respiratoires, de rhume, d’otite ou de sinusite. Ses propriétés antivirales aident à lutter contre les épidémies grippales. Il diminue en effet les risques de contamination tout en renforçant l’immunité de la personne qui l’utilise.

Quelles précautions prendre lors de l’utilisation des huiles essentielles ?

Les huiles essentielles procurent de nombreux bienfaits et sont des produits très puissants. Certaines règles sont ainsi à respecter au cours de leur utilisation pour garantir la sécurité.

Consulter un médecin

La prise d’huile essentielle doit strictement suivre les indications et les doses prescrites pour éviter les éventuels surdosages ou accidents. En cas de doute, demander l’avis d’un médecin est fortement recommandé.

Prendre en compte l’âge

L’usage des huiles essentielles prend toujours en compte l’âge de son utilisateur. Elles sont interdites chez les nourrissons et les enfants de moins de 3 ans. Ces derniers sont en effet beaucoup trop jeunes pour être exposés à des substances actives. Pour les enfants de moins de 7 ans, les huiles essentielles ne s’utilisent pas par voie orale. À cet âge, opter pour des essences adaptées aux enfants, comme les huiles essentielles de mandarine ou de lavande, est plus indiqué.

Bien conserver le produit

La conservation des huiles essentielles joue également un rôle primordial dans leur efficacité. Pour cela, elles doivent être préservées du soleil et des endroits lumineux. Elles gardent toutes leurs vertus lorsqu’elles sont entreposées dans des flacons en verres teintés et bien fermés. Effectivement, la majorité de leur composant est très volatile.

Avoir les bons réflexes

Les huiles essentielles ne doivent pas entrer en contact avec les yeux. En cas de projection accidentelle, rincer rapidement les yeux. Si vous prenez certains médicaments, veillez à ce que la combinaison de ceux-ci avec l’usage des huiles essentielles ne soit pas nocive pour votre santé. N’hésitez donc pas à faire appel à des médecins ou des pharmaciens afin de vérifier la compatibilité de vos médicaments avec les huiles essentielles que vous souhaitez utiliser.