post

De nos jours, vu l’accumulation des mauvaises nouvelles aux informations, il est conseillé de ne pas bloquer devant son poste de radio et de télévision et de sortir pour s’aérer un tant soit peu l’esprit.

Dans nos sociétés, où le stress et l’anxiété nous tournent autour tels des vautours, il est primordial d’avoir une activité physique ou artistique en dehors de son activité professionnelle.

Et pourquoi ne pas se lancer dans des pratiques telles que des séances de Yoga, où l’on va apprendre des exercices pour contrôler sa respiration, nommés Pranayama.

Un bienfait nommé Yoga

Dotée de diverses postures assez physiques et d’exercices de respirations, la pratique du Yoga est un bien-être pour le corps et surtout pour l’esprit. En effet, le Yoga est un vrai tranquillisant pour les personnes le pratiquant régulièrement.

Il amène beaucoup de sérénité et de paix interne, et renforce les énergies que contiennent nos chakras en aidant à les diffuser avec équilibre, de nos organes à notre cerveau.

Au-delà d’être une pratique physique, le Yoga s’apparente à une philosophie de vie, telle que la méditation au sein du Bouddhisme et de l’Hindouisme. La pratique du Yoga est composée de plusieurs piliers ou niveaux. Le Pranayama est un de ces 8 piliers.

Le Pranayama en question

Le Pranayama fait donc partie intégrante de la pratique du Yoga. Il est basé sur une multitude d’exercices respiratoires qui vont aider à mieux contrôler le débit de son souffle.

En le pratiquant, on développe et favorise la circulation des énergies à l’intérieur du corps humain, et l’on renforce donc tous nos chakras. Qui dit mieux respirer dit mieux vivre sa vie de tous les jours, c’est évident.

Le Pranayama est donc d’une aide essentielle pour qui souhaite vivre son quotidien avec moins de stress et plus d’épanouissement. Ses nombreux bienfaits concernent aussi la concentration, qu’il aide à développer à son maximum et la productivité, car en aérant notre cerveau grâce à notre respiration, nous le faisons travailler plus efficacement, et surtout plus rapidement. Le Pranayama présente aussi d’énormes bienfaits relaxants favorisant un meilleur sommeil et donc une meilleure énergie dès le réveil.

Comment se pratique le Pranayama ?

Les exercices de respirations que l’on pratique durant le Pranayama sont nombreux et beaucoup sont encore peu connus du grand public. Mais il y en a qui sont essentiels pour faire travailler son souffle le plus convenablement possible.

Parmi ces derniers, notons d’abord la respiration ventrale basique, qui consiste à gonfler d’air son ventre durant l’inspiration et à relâcher ainsi que détendre son ventre durant l’expiration. C’est tout simple, il faut juste le faire le plus lentement possible pour obtenir une pure relaxation du diaphragme.

À noter que tous les chanteurs pratiquent cet exercice avant de monter en scène. Il y a ensuite la respiration bhastrika, qui consiste à effectuer 20 courtes respirations des plus dynamiques pour finir avec une dernière plus longue et plus lente. Un très bon exercice pour gérer parfaitement son souffle et sa cadence respiratoire. Il y en a bien sûr beaucoup d’autres, telles que la respiration khapalabhati, où l’on travaille avec son abdomen, et la respiration alternée, où l’on se bouche une narine l’une après l’autre au cours de l’exercice. Mais il serait trop long de tous les énumérer ici.

Quels sont les effets du Pranayama sur la respiration ?

Si le Pranayama est souvent lié à la méditation vu qu’ils viennent tous deux d’Inde, on le retrouve donc beaucoup plus au cours de la pratique du Yoga, après les exercices aux nombreuses postures physiques. Il est très important d’être bien détendu avant d’entamer les exercices respiratoires du Pranayama, et d’avoir l’esprit léger, en total accord avec soi-même.
Si les effets bénéfiques du Pranayama sont avant tout spirituels, ils sont tout aussi efficaces d’un point de vue physique.

En effet, l’oxygène que nous ingurgitons en respirant va non seulement se diffuser dans nos poumons, mais aussi dans notre circulation sanguine qui, elle, touche autant notre cerveau que toutes les autres parties internes de notre corps. L’apport de bienfaits grâce au Pranayama serait assez rapide sur l’organisme, mais il vaudrait mieux pratiquer le plus souvent possible, mais sur une courte durée, cela pour éviter des problèmes de vertiges pouvant subvenir chez les plus novices.

Et pour finir sur une note rassurante, il faut savoir que le Pranayama est absolument sans dangers, comme toutes les pratiques du Yoga. Le Pranayama est juste un outil essentiel pour retrouver la paix de l’esprit, car il aide non seulement à bien cadencer sa respiration, mais il permet aussi de se revitaliser en énergie positive.